Bénéficier
de réductions
d’impôts

Vous souhaitez bénéficier de réductions d’impôt ?

Nous vous proposons des solutions d‘optimisation fiscales adaptées à vos objectifs. Votre achat d’un bien immobilier doit être situé dans un environnement à fort potentiel de développement et vous devez réaliser un effort d’épargne diminué par votre gain d’impôt.

L'immobilier défiscalisant peut s'avérer une opération très rentable à condition de respecter certaines règles.”

Découvrez Nos programmes immobiliers du moment

C'est parti !

Critères indispensables
pour un bon investissement immobilier

J’investis dans l’immobilier neuf

La Loi Pinel offre une réduction d’impôt égale à 21 % du prix de revient du bien immobilier (achat + frais de notaire) étalée sur 12 ans. Pour en bénéficier, le logement doit être neuf, loué nu et à usage d’habitation principale dans des agglomérations où le marché locatif est tendu. Des plafonds de loyers et de ressources des locataires devront être respectés.

Ce dispositif offre la possibilité de réaliser jusqu’à 2 achats par an avec un plafond de 300 000€ par an :

  • Loyers
  • Ressources locatives
  • Prix de coût de construction / m²

La loi Pinel est soumise au plafonnement des niches fiscales.

Afin de vous accompagner et d’optimiser votre investissement immobilier, nos conseillers en immobiliers sont présents à vos côtés pour opter vers les meilleurs choix.

J'investis dans l’immobilier de cœur de ville à rénover

Certains dispositifs fiscaux ont été mis en place pour soutenir la réhabilitation d’immobiliers anciens en cœur de ville.

3 dispositifs répondent à ces projets de rénovation :

  • Le dispositif Déficit Foncier : il est réservé aux contribuables déclarant des revenus fonciers positifs, c’est-à-dire, ayant fait l’acquisition de programmes immobiliers et ne disposant plus suffisamment de charges locatives (intérêts d’emprunt, travaux, etc.). Ce dispositif n’est pas lié à une loi de défiscalisation mais ressort du régime commun (déclaration des revenus fonciers). Les travaux de réhabilitation impacteront les revenus fonciers existants et engendreront un double impact : fiscal (impôt) et social (prélèvements sociaux).
  • La loi Malraux : c’est un dispositif de réduction fiscale. Le montant de la réduction d’impôts est calculé sur un pourcentage du montant des travaux de réhabilitation.
    Il s’échelonne de 22 % à 30 % du montant des travaux.
    Le coût des travaux pris en compte est de 400 000€ et ceux-ci peuvent être réalisés sur 4 ans en fonction de votre objectif de réduction d’impôt
    Le contribuable a pour seule obligation de louer le bien immobilier pendant 9 ans sans plafonnement des loyers et des ressources de location.
  • Le dispositif Monument Historique : les biens classés Monuments Historiques permettent de profiter de réductions d’impôts conséquentes. Les programmes immobiliers sont soumis à un agrément validé par les Architectes des Bâtiments de France (ABF). L’impact fiscal se traduit par une déduction de la totalité des travaux du revenu brut global. Ce dispositif est à privilégier pour des contribuables disposants de fortes tranches marginales d’imposition (41% minimum). Les obligations des propriétaires investisseurs sont de conserver le bien 15 ans et de le louer pendant 3 ans après sa livraison.

La loi Malraux, le dispositif Monument Historique et Déficit Foncier ne sont pas soumis au plafonnement des niches fiscales.

Vous êtes sensibles aux biens patrimoniaux en cœur de ville, vous souhaitez diminuer fortement vos impôts ? Les conseillers en investissement immobilier du groupe Arkéa vous aideront à choisir le dispositif adéquat et vous orienteront vers les programmes de rénovation de qualité réalisée par un promoteur partenaire expérimenté.

J'investis dans un bien immobilier en meublé

La location d’un bien immobilier en meublé permet également de réduire ses impôts. Pour en bénéficier, le logement doit être situé en résidences avec services, telles que les résidences étudiantes, seniors, de tourisme ou d’affaires.

Le dispositif Location en Meublé Non Professionnel est soumis au plafonnement des niches fiscales.

Vous aider à mieuxcomprendre

Investissement avec la loi Pinel ou dans un projet d’accession ?
Simulez le financement de votre projet d’investissement
immobilier !

Votre simulation

Acquérir votre résidence principale :

Optimiser votre fiscalité avec la loi Pinel :

Acquérir votre résidence principale

« Pour information, un crédit immobilier est consenti sous réserve d’étude et d’acceptation de votre dossier par votre banque. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Les informations, établies sur vos déclarations et sous votre responsabilité, sont données à titre indicatif et n’ont aucune valeur contractuelle. Bien que nous ayons fait tout notre possible pour fournir une information exacte, nous ne serions être tenu responsables en cas d’erreur sur les résultats de ces simulations. Un crédit vous engage et doit être remboursé. »
L’essentiel de la Loi Pinel
  • Investissements concernés
    • Appartements ou maisons, neufs ou rénovés à neuf
  • Localisation des logements
    • France métropole : zone A bis, A et B1 jusqu’au 21/12/2021
  • Performances énergétiques des logements
    • Neuf : norme RT 2012
    • Ancien : HPE rénovation 2009, BBC rénovation 2009
  • Engagement des investisseurs
    • Location nue à titre de résidence principale
    • Engagement de 6 ans, 9 ans et 12 ans
    • Location dans les 12 mois qui suivent la date d’achèvement du logement
  • Conditions de location selon la localisation du logement
    • Plafonds de loyer mensuel par mètre carré
    • Plafonds de ressources des locataires (RFR N-2)
  • Montant de la réduction d’impôt
    • France métropole : zone A bis, A et B1 jusqu’au 21/12/2021
    • > 12 %, 18 % ou 21 % du prix de revient du logement, dans une limite de 5 500 €/m2, étalée sur 6, 9 ou 12 ans
    • Plafond annuel d’investissement de 300 000 € par foyer fiscal
    • Limitation à 2 investissements par an
    • Réduction prise en compte dans le plafonnement global des niches fiscales de 10 000 €

Réduire ses impôts : vos meilleures options

Conseil n°1 : L'emplacement

Investir dans une ville avec un réel potentiel de développement économique (économie, démographie…)

Conseil n°2 : Les transports

S’assurer des moyens de transports (aéroports, gares, ports, etc.) à proximité.

Conseil n°3 : Les intervenants

Se renseigner sur les intervenants : promoteur, gestionnaire, etc.

Conseil n°4 : L'accompagnement

Sécuriser son investissement immobilier : faites-vous accompagner par un professionnel en mesure de maîtriser pour vous l’ensemble des paramètres : type de montage, choix du type de prêt, intégration ou non des intérêts intercalaires, choix du promoteur, vérification de la Garantie Financière d’Achèvement, la gestion locative, les garanties connexes, etc.

Vous souhaitez rester informé ? Prenez contact avec les experts du groupe Arkéa

Nous contacter